camping-espagne

Espagne

Camping

Moins développé que le camping en France, le camping en Espagne continue de gagner ses lettres de noblesses. Avec des côtes importantes, les terrains de campings espagnoles se situent souvent à proximité des plages, offrant une alternative on ne peut plus convaincante aux touristes. Alors que la Costa Brava et la Costa Dorada ont largement été envahis d’hôtels de luxe, force est de constater que le regain d’intérêt pour le camping contribue à attirer de toujours plus nombreux touristes en Espagne.

Des campings nombreux pour tous les goûts

Avec plus de 500 campings répartis sur l’ensemble du territoire, les touristes désireux de découvrir la péninsule ibérique n’auront aucune difficulté pour trouver le terrain propice à leurs aventures.

Les côtes du Nord-Est, entre la frontière française et Valence, sont très urbanisées et très prisées des touristes. Bien que de nombreux campings y soient recensés, il est important de noter qu’ils sont avant tout tournés vers les plages. Les activités annexes sont souvent reléguées au second plan. Bien souvent, lors des saisons pleines, les campings sont extrêmement remplis au même titre que les plages.

Les côtes andalouses, au Sud du pays, ont l’avantage d’être moins prisées des touristes. Situées à l’autre bout du pays, elles n’en sont pas pour autant moins agréables. Là aussi de nombreux campings proposent des hébergements à des prix défiant toutes concurrences. La chaleur, très élevée pendant la pleine saison, donnera l’occasion aux touristes de se baigner dans les eaux turquoises de la méditerranée. Les activités proposées par les campings situés en Andalousie sont sensiblement les mêmes que celles proposées par les campings de la Costa Brava. La richesse culturelle de l’Andalousie, qui se ressent au travers de sa musique, de son architecture ou encore de son art culinaire, donne la possibilité aux touristes de combiner plages et activités culturelles avec une facilité qui en ravira plus d’un.

Au cœur des terres, les campings sont plus rares mais pas pour autant inexistants. Ils correspondent à un tourisme différent, d’avantage axé sur la connaissance de la région ou de ses voisins. Le rythme est différents, et l’ambiance davantage familière. Elles rappelleront souvent des souvenirs d’enfance aux touristes qui se reposeront en s’adaptant au temps local, à l’image de la « siesta ».

Camper en Espagne : des activités à porté de toutes les bourses

Les prix des campings en Espagne sont similaires à ceux pratiqués en France. Il conviendra donc de compter environs 15 à 50 € de budget pour un emplacement, mais les activités ne sont souvent pas inclues. Ainsi, l’entrée dans la piscine du camping est parfois payante. Les activités telles que la plongée, les tours touristiques ou encore les fêtes du camping sont par contre systématiquement payante. Il conviendra, pendant la saison touristique, de réserver son camping avec de l’avance.

Le nombre de place disponible est bien inférieur à la demande, contribuant à l’envolé des prix notamment. Hors saison, il se peut que certaines activités ne soient pas proposées. Il est donc important de vérifier la disponibilité des emplacements et des activités au moment de faire ses réservations. L’Espagne a beaucoup misé sur le tourisme pour assurer son développement. Il est donc évident que les infrastructures proposées aux touristes sont à la hauteur de leurs attentes. Ceux qui optent pour le camping en Espagne ne seront assurément pas déçus de leur séjour à condition que celui-ci soit bien préparé.