destinations-afrique-algerie

Algérie

Destinations

L’Algérie est un pays du Maghreb qui a été pendant plus de 130 ans une colonie française. De nombreux écrivains (Albert Camus notamment), hommes politique ou chanteur y sont nés, contribuant à la renommée de la capitale, Alger la blanche.

A l’issue d’une guerre ayant marqué les esprits tant chez les algériens que chez les français, le pays a acquis son indépendance mais reste gouverné par l’armée, qui règne sans partage. L’économie Algérienne, pourtant portée par les vastes ressources pétrolières présente dans le Sahara, a laissé sur le coté une bonne partie de la population. Ce cocktail explique, en partie, pourquoi l’Algérie, à l’instar de ces voisins Tunisiens et Marocains, ne jouit pas d’une cote de popularité importante chez les touristes. Loin d’être plébiscité, l’Algérie n’en dispose pas moins d’atouts qui sauront faire le bonheur des touristes aimant sortir des sentiers battus.

Entre une côte très peuplée et de vastes étendues désertiques

L’Algérie se distingue en deux zones très distinctes. La première, au nord, est très fertile et dispose de nombreux atouts historiques, architecturaux et culturels du fait qu’il s’agit du point d’ancrage de l’ensemble des peuples qui se sont sédentarisés en Algérie.

La seconde, au sud de la Kabylie et de ses massifs, sera plutôt destinée aux touristes adeptes de grandes étendues, de plaines désertiques et à ceux qui recherchent les endroits les plus perdus qu’il soit. De la Kabylie à la côte méditerranéenne, les activités touristiques ne manquent pas. Vous trouverez notamment, dispersés sur l’ensemble de la côte, quelques vestiges de villes romaines plutôt bien entretenu.

Si les ruines, en elles-mêmes, sont splendides, c’est surtout le panorama qui attire les touristes. Timgad, Tipaza, Ammi Moussa ou encore Djemila, Lambèze N’Gaous sont autant de sites associés aux riches vestiges qu’ont laissés les romains dans l’antiquité. D’autres monuments, parfois plus anciens, d’autres plus récents, sont aussi présent dans cette zones : Les touristes les plus curieux prendront un plaisir particulier à contempler le Mausolée de Massinissa ou encore le Medracen, monuments qui attestent de la richesse de la culture berbère.

Bien entendu, des villes comme Alger, Constantine ou encore Oran et Tizi Ouzou sont des points de passages obligés pour les touristes. Le passé colonial du pays ressort, à la visite de ces villes, immédiatement, laissant le touriste imaginer ces villes qui faisaient autrefois la fierté de la France.

Les monuments architecturaux, à l’image de la mosquée Ketchaoua, le Fort de Santa Cruz (Oran) ou le Palais des Raïs (Alger), raviront les férus d’architecture. Pour ceux qui cherche à découvrir le coté authentique de l’Algérie, n’hésitez pas à vous rendre en Kabylie. Les habitants de la région sont connus pour leur accueil et leur style de vie très posé.

Au sud de la Kabylie jusqu’en plein cœur du Sahara, les touristes trouveront essentiellement de grandes étendues désertiques parcourues par les peuplades nomades du Sahara : les Touaregs. Mais, riche d’une très grande diversité de paysage, l’Algérie proposera aussi aux touristes désireux de découvrir la nature sous ses plus belles formes des panoramas magnifique. En premier lieu, il y a bien entendu la Tadrart Rouge, situé à Djanet. Il s’agit de construction géologique d’un rouge brûlant. Non loin, le plateau de l’Assekrem saura aussi ravir les touristes. D’autres lieux sont aussi à visiter : les forêts de Bouhmama, la Sekbha d’Oran, le lac Agoulmime ou encore l’'aiguille d'Essendilène et le complexe lacustre d'El Kala.

Où trouver un hôtel en Algérie ?

Les villes principales du pays offrent de nombreuses solutions d’hébergement pour les touristes. Le coût de la vie, beaucoup moins élevé qu’en Europe, leur permettra de se loger dans des hôtels de grand confort pour un prix souvent dérisoire. En dehors des villes et des lieux touristiques du Sahara, vous ne trouverez que très peu de logement. Les auberges de jeunesse des villes secondaires ou des villages offrent un niveau de confort désastreux, à l’exception des infrastructures de la ville de Tamanrasset, dans le Hoggar. Si vous voyagez dans le Sahara, il est possible que l’on vous propose de loger dans des campements touaregs ou dans des Oasis.

Bien souvent, ces prestations sont inclues dans le prix des tours opérateurs. N’hésitez pas non plus à vous renseigner auprès de l’office du tourisme algérien afin d’avoir une liste des hôtels sécurisés et offrant de bonnes prestations, cela peut être utile. Les conditions de sécurité sont parfois très limites dans certaines zones. Durant la saison estivale, prenez garde et réservez des hôtels plusieurs semaines en avance. Les hôtels des bords de mer vont souvent le plein et vous risquez de vous retrouver sans alternatives. Pour ceux qui souhaitent loger chez l’habitant, sachez que les algériens n’y sont pas habitués. Ainsi, ne vous fiez pas aux inconnus qui vous proposeront des chambres à louer !

Louer une voiture en Algérie

Avant de prendre la route en Algérie, il convient de savoir que les règles, pourtant stricte, ne sont que très peu respectées. Ainsi, la conduite à Alger tout comme dans le reste de l’Algérie est souvent très dangereuses. Les accidents sont nombreux et extrêmement fréquent, surtout entre les agglomérations. Vous trouverez des loueurs de voiture à l’aéroport ainsi que dans les centres-villes des grandes agglomérations (Alger, Oran et Constantine essentiellement). 

Renseignez-vous bien auprès du loueur afin qu’ils vérifient que le contrat comporte bien une assurance tout-risque. Enfin, n’envisagez pas de traverser le Sahara par vous-même, même avec un 4x4. Il est plus que recommandé de prendre les services d’un conducteur expérimenté tant les chemins sont difficiles et impraticables pour les non-initiés. De plus, il saura s’orienter là ou vous ne verrez que des dunes de sables.